P1010215 2Mercredi 19 janvier 2022, Gilles BEGOUT, Président de l’Odhac87, Christian BONNAT, maire de Dournazac, M. Jean-Claude LEBLOIS, Président du Conseil départemental de la Haute-Vienne et différentes personnalités

ont inauguré la résidence de logements adaptés située « rue des Châtaigniers ».

Il s’agit d’une opération en faveur des personnes âgées et ou à mobilité réduite dans le cadre du partenariat avec le Conseil départemental de la Haute-Vienne, qui compte désormais plus de 100 logements sur 23 communes.

Cette résidence, située en centre bourg de la commune de Dournazac, est composée de 4 logements individuels adaptés : 3 type 2 d’une surface de 65,89m² pour un loyer de 370,30€ et 1 type 3 de 81,34m² pour un loyer de 387,18 €.

Situés à proximité immédiate du centre bourg, de ses commerces et de la maison médicale, ces logements vont permettre à leurs locataires d’habiter un logement confortable et adapté.

En effet, ils disposeront de nombreux équipements spécialement conçus pour demeurer dans les meilleures conditions possibles à domicile : chemin lumineux radio commandé de la chambre à la salle d’eau, siège et barre de relevage dans les douches à l’italienne, barre de relevage et cuvette WC surélevée, canons débrayables sur les portes d’entrée, interrupteurs lumineux, plaques de propreté des interrupteurs de couleur contrastée, cimaises de protection des murs au droit des têtes de lit, rappel lumineux et sonore des sonnettes dans le salon et les chambres.P1010195 2

Les locataires pourront également profiter d’un extérieur car chaque pavillon offre un jardin privatif avec terrasse.

L’ensemble des entreprises sélectionnées pour la réalisation de cette opération sont du département de la Haute-Vienne et 70 heures d'insertion du lot gros œuvre, inclus dans le marché, ont permis à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle.

L’opération, de l’architecte Jean-Luc FOUGERON, a été financée par des prêts contractés par l’Odhac87 et des subventions de l’Etat d’un montant de 4 500 € et de la commune à hauteur de 40 000 €. Le Conseil départemental a subventionné l’opération à hauteur de 40 000 € et Enedis à hauteur de 6 737€.

Le recours aux fonds propres de l’office, près de 160 000€, a permis d’atteindre l’équilibre financier de l’opération qui affiche un coût global de près de 555 000€.